FANDOM


Gaiapolis (Title Screen).png

Gaiapolis, connu au Japon sous le nom Gaiapolis: Koganedaka no Ken (ガイアポリス -黄金鷹の剣-), est un jeu vidéo d'action de type beat them all se déroulant dans un univers "heroic fantasy" (médiéval-fantastique). Développé et édité par Konami sur borne d'arcade en mai 1993, il est sorti exclusivement sur ce support et n'a pas connu d'adaptations sur consoles. Le jeu utilise une représentation graphique en vue de dessus, assez inhabituelle pour ce style de jeu, ainsi qu'un moniteur orienté verticalement (dit "écran tate"), généralement réservé aux shoot'em up à défilement vertical.

SynopsisModifier

Système de jeuModifier

Gaiapolis propose un gameplay classique de prime abord, mais qui sort des sentiers battus des beat'em all de l'époque. En ce qui concerne la partie classique, le joueur doit affronter et se débarrasser des vagues d'ennemis qui se présentent successivement à l'écran, et chaque niveau s'achève par un boss avant d'enchainer sur l'étape suivante. Les trois héros disposent d'une panoplie de coups assez classique et possèdent une vitesse de déplacement ainsi qu'une distance de portée d'attaque qui leur sont propres. Chaque personnage peut également utiliser un sort capable de frapper tous les ennemis présents à l'écran, et exécuter un "run" en pressant deux fois avant, pour accélérer sa mobilité afin d'éviter d'être encerclé ou pour ensuite frapper plus fortement un adversaire situé à distance. De plus, effectuer une rotation rapide du stick permet de déclencher une attaque tournoyante.

Le jeu intègre aussi d'autres éléments beaucoup moins classiques pour ce type de jeu, comme la possibilité de parer les coups, apportant une dimension plus technique aux affrontements, notamment en présence d'ennemis plus coriaces. Le plus inhabituel est surtout l'ajout d'éléments de RPG. Le score est utilisé comme compteur d'expérience qui permet d'augmenter de niveau à la manière d'un jeu de rôle, agrandissant de ce fait la taille de la jauge de vie du personnage. Il est aussi possible de trouver des armes et des et des boucliers plus puissants dans des container, voir même dans des pièces cachées en détruisant certains murs, changeant leurs aspects sur le héro ainsi que la force de ce dernier.

Gaiapolis (Artwork).png

Un système de compagnons appelés Guardian Beast est également présent. Il est possible de récupérer des œufs dans lesquels se trouvent des animaux. Ces "gardiens" serviront ensuite au joueur comme alliés. Il en existe trois différents et varieront en fonction de la couleur de l'œuf ramassé. Le Goblin (dans un œuf bleu) frappe à l'aide d'un marteau. Le Rollin (dans un œuf marron) est un tatou attaquant les ennemis en roulant en boule au sol. Le Garuda (dans un œuf violet) est un bébé dragon volant qui crache du feu. Chaque gardien possède son propre pattern (modèle) d'attaque. A l'aide du second bouton d'action, le joueur peut envoyer l'animal afin d'attaquer les ennemis à proximité, ou pour ramasser des objets à sa place. Cependant, la bête possède elle aussi sa propre jauge de vie et mourra si elle encaisse trop de dégâts. Il est aussi possible de rappeler le gardien à ses côtés et ainsi lui permettre de régénérer sa propre santé. Lorsque le joueur prend un œuf de la même couleur que celui du gardien qui est à ses côtés, la jauge de santé maximale de son compagnon augmentera. Toutefois, si le joueur choisit un œuf de couleur différente, son compagnon sera remplacé par celui de la couleur appropriée.

Dans le but de rapprocher également Gaiapolis encore plus d'un RPG, Konami a rendu le jeu sacrément épique, tant en terme d'ambiance que de rythme de jeu, notamment avec la présence de séquences de dialogues entre chaque niveau. Le jeu est par ailleurs assez long pour un jeu d'arcade de ce type et dispose même d'une fonctionnalité de mot de passe qui vous permet de garder votre progression, afin d'interrompre une partie et de la reprendre par la suite. Cette fonctionnalité proche d'un système de sauvegarde sera d'ailleurs reprise de manière similaire sur borne d'arcade par quelques éditeurs, comme dans le jeu Gauntlet Legends sorti cinq ans plus tard en 1998.

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard