FANDOM


Biographie

Vlad the impaler monster or hero by dashinvaine-d83sk5p
  • Vlad 3 est le Second fils de Vlad II, roi de Vallachie, Vlad est né en 1431 à Sighisoara en Transylvanie, alors que son père cherche des alliés pour reprendre sa couronne, tombée aux mains des Danesti, clan adverse supporté par les Hongrois. La Vallachie, dans l'actuelle Roumanie, est alors un royaume qui depuis sa fondation au XIV°s. doit lutter pour maintenir son indépendance. C'est qu'elle est inconfortablement placée entre deux entités des plus puissantes : le Royaume de Hongrie, alors à son apogée, et l'Empire Turc, dont l'ascencion semble irrésistible. Théoriquement vassaux de la Hongrie, les voïvodes vallaques devront de tout temps jouer de stratégie et savoir retourner les alliances pour se maintenir sur leur trône. Pour vous faire une idée de la durée de vie d'un roi vallaque, voici une petite anecdote. Lors de sa prise de pouvoir, Vlad III demanda aux nobles présents lors d'un banquet combien de souverains vallaques ils ont servi. Pas un ne donna un chiffre inférieur à sept! C'est dire si le pays est politiquement instable et Vlad II perdra plusieurs fois son trône. Son fils, Vlad III, devra le conquérir par trois fois devant toujours jouer de la rivalité entre Turcs et Hongrois.
  • En 1448, son père alors sur le trône de Vallachie est assassiné par des Boyars (les nobles locaux) peut-être à la solde de Hunyadi, roi de Hongrie, qui en profite pour placer Vadislav II Danesti sur le trône. Hunyadi détestait Vlad II qui l'avait accusé d'être la cause du désastre de Varna, bataille durant laquelle les Chrétiens ont été écrasé par les Turcs, et parce que Vlad II s'efforcer de mener une politique de neutralité dans le conflit Hongro-Turc. Soutenu par les Turcs, Vlad III envahit la Vallachie et prend le pouvoir mais est chassé par la riposte hongroise. En exil pendant trois ans, d'abord en Moldavie, chez son cousin, il se rend en Transylvanie où il réussit à former une alliance avec Hunyadi qui trouve que Vadislav, son ancien protégé, a trop tendance à se rapprocher des Turcs. Il cherche donc un homme capable pour le mettre à la tête de la Vallachie. L'alliance se renforce lorsqu'en 1453 tombe Constantinople, rempart séculaire de l'Europe face à la menace turque. Il faut réagir et en 1456, Vlad, soutenu par les troupes hongroises, s'empare de la Vallachie alors que Hunyadi envahit simultanément la Serbie (les Balkans, c'est déjà un gros bordel!!).
  • Une fois Tirgoviste (la capitale) prise, Vlad fait exécuter Vadislav, de fort cruelle manière d'après les chroniqueurs, en lui faisant lire son oraison funèbre devant sa tombe ouverte... C'est le premier acte de cruauté qu'on lui connait, et ce ne sera pas le pire, loin s'en faut. Pendant son règne, Vlad lance une série de campagnes contre les Turcs. Ses formidables qualités d'homme de guerre lui permettent d'obtenir de grosses victoires au début mais il manque de moyen et de soutien de la part de ses alliés hongrois pour pousser plus loin et il doit finalement fuir sa capitale en 1462 et chercher de l'aide auprès du roi de Hongrie qui contrairement à ses attentes le fait emprisonner. Cette période de règne (1456-1462) est celle durant laquelle se formera sa réputation sanguinaire. Craint par les Turcs par son ardeur au combat et surtout par ses atrocités, ses deux surnoms lui sont donnés probablement à cette période. Libéré au bout de quelques temps, il repart à la conquête de son royaume en 1476, à la tête de maigres troupes essentiellement pourvoyées par deux alliés fidèles, Stéphane de Moldavie et Stéphane Bathory. La riposte turque ne se fait pas attendre alors que Vlad n'a pas eu le temps de réunir de nouvelles troupes. Il est tué dans de mystérieuses circonstances durant la bataille de Bucharest. Sa tête fut exposée à Constantinople, pour montrer que le terrible Tepes est mort.

Naissance du mythe

  • Le surnom Dracula a une origine incertaine. Venant du mot Roumain Drac, il remonte au Latin Draco, qui signifie autant "Diable" que "Dragon". C'est la seconde définition qui est la plus communément acceptée car on sait que son père était membre de l'Ordre du Dragon, fondé par l'Empereur Romain d'Orient Sigismond II, garde prétorienne de l'Empereur et ordre voué à la lutte contre les ennemis de la Croix. Dracula signifierait alors "Fils du Dragon". L'autre surnom, Tepes, lui est donné par ses ennemis, notamment les chroniqueurs Turcs. Tepes signifie littéralement "l'Empaleur" du fait de la préférence de Vlad pour l'empalement comme méthode de torture.
  • Dracula est plus connu pour les atrocités qu'il a commis que pour ses exploits militaires bien qu'il n'ait jamais été un vampire. S'il témoignait d'une inconcevable ingéniosité dans les diverses pratiques de la torture, le pieu était sa préférence. On ignore le nombre de victimes. Des témoignages font état de dizaines de milliers de morts mais on ne peut faire confiance aux chiffres avancés par les chroniqueurs, très subjectifs. On a la description de champs de pieux entourant les villes : en 1459, Brasov aurait été entourée d'un champ de 30 000 cadavres empalés! En 1462, Mehmet II, conquérant de Constantinople et homme de guerre expérimenté, aurait rebroussé chemin en arrivant à Tirgoviste sans même livrer bataille devant le spectacle des 20 000 victimes suspendues depuis plusieurs jours... Les chiffres sont probablement exagérés, mais on comprend mieux la terreur qu'a pu infliger le tyran. D'autant que les femmes et les enfants n'étaient pas épargnés... Bien des historiens ont cherché à expliquer ce qui motivait le roi. Sa haine des Boyars le poussait à les exterminer et à les remplacer par des hommes issus de la paysannerie et de citadins fortunés. Vlad aurait aussi cherché à débarrasser le pays des minorités, magyares et saxonnes notamment, qu'il estimait être des sangsues, mais des Vallaques étaient aussi au nombre des victimes... On pense enfin que Vlad Tepes aurait voulu imposer par la force un code moral à la population. Les marchands malhonnêtes étaient souvent condamnés mais les femmes ont payé un lourd tribu : les adultères ou les filles ayant perdu leur virginité avant leur mariage étaient mutilées. Il semble en tout cas qu'il faut surtout y voir un sadisme pervers dans le personnage.
  • Il est intéressant cependant, par souci d'objectivité, de confronter cela avec la mémoire roumaine, ou le tableau du roi est très différent. Bien des contes populaires le présentent comme un défenseur des paysans face à la noblesse corrompue et comme un homme ayant cherché à renouveler autant le pouvoir politique de son pays que comme un défenseur draconien des valeurs chrétiennes. Le mouvement nationaliste du XIX°s. et le régime sinistre de Ceaucescu reprendront l'idée populaire d'un défenseur de la nation. Vlad Tepes reste aujourd'hui un héros national en Roumanie et la population ne fait pas l'amalgame en Dracula le roi et Dracula le vampire.

Famille

  • Ascendants:

Son père est Vlad II le Dragon (Vlad Dracul), prince de Valachie de 1436 à 1442. Origine de la famille des Drăculescu; Son oncle est Alexandru Ier Aldea (Alexandru Aldea), prince de Valachie de 1431 à 1436 ; Son grand-père est Mircea Ier l'Ancien (Mircea cel Bătrâni), prince de Valachie de 1383 à 14188 ; Le frère de son grand-père est Dan Ier de Valachie (Dan), prince de Valachie de 1383 à 1386, associé à son frère Mircea l'Ancien. Il est à l'origine de la famille des Dănești, adversaire des Drăculea ; Son aïeul est Radu Ier de Valachie (Radu), prince de Valachie de 1377 à 1383 ; Son bisaïeul est Nicolae Ier Alexandru de 1352 à 1364 ; Son trisaïeul est Basarab Ier cel Mare, prince de Valachie de 1310 à 1352 ; Le père de son trisaïeul est Tihomir, prince de Valachie de 1290 à 1310. Descendance[modifier | modifier le code] Vlad, après avoir contracté vers 1452/1456 une première union avec une inconnue originaire de Transylvanie dont il eut deux fils, Mihail présent au Château de Buda en 1486 N 3 et Vlad († 1485), il épouse pendant sa captivité en Hongrie une cousine de Matthias Corvin parfois identifiée avec Ileana de Hunedoara-Nelipic 9. Sa descendance princière est issue de cette union. Elle est plus connue et a régné sur la Valachie10 :

  • Descendants:

son fils est Mihnea Ier cel Rău (Mihnea le Mauvais), prince de Valachie de 1508 à 1509, qui épouse Voica din Izvorani et meurt en 1510 ; Mihnea eut, avec Voica, une fille : Ruxandra Basarab, Sa petite-fille, Ruxandra Basarab, épouse Bogdan cel Orb (Bogdan l'Aveugle), prince de Moldavie de 1504 à 1517 ; Mihnea eut, avec Smaranda, un fils : Mircea IV Miloș. Mircea eut deux fils : Miloș Vodă (mort en 1577) et Petru Șchiopul Petru Șchiopul (Pierre le Boîteux), prince de Moldavie de 1574 à 1577 (mort en 1594). L'arrière-arrière-petit-fils de Vlad Țepeș est Mihnea II Turcitul (Mihnea le Turcisé), prince de Valachie de 1577 à 1591. Son arrière-arrière-arrière-petit-fils est Radu IX Mihnea, prince de Valachie de 1611 à 1626. Son arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils est Alexandru III Coconu (Alexandre le Damoiseau), prince de Valachie de 1623 à 1627, prince de Moldavie de 1629 à 1630. Petru Șchiopul aurait eu trois épouses successives[réf. nécessaire] : Maria Amiralis, avec qui il eut un fils : Vlad, Irène « la Tzigane »N 4.et Maria Aroisali. Sa fille Maria Basarab, épousa Peter Bornemisza de Kapolna. Ils eurent à leur tour une fille, Zsuzsanna (Suzanne) Bornemisza de Kapolna qui, avec son mari Gaspar Kendeffy de Malomviz (ou Malmoliz), ont été des ascendants directs de la famille royale de Windsor[réf. nécessaire].

Livres et Romans

  • Le personnage réapparaît avec le livre de l'écrivain Irlandais, Bram Stoker, paru en 1987. Le jeune Jonathan Harker se rend en Transylvanie, au chateau de Borgo afin de négocier la vente de diverses demeures à Londres avec l'acquéreur, un certain Comte Dracula. Alors que Harker est pris au piège au chateau, le vampire part en Angeleterre. Apparaîtront d'autres personnages tels Mina Westenra, femme de Jonathan, ainsi que son amie Lucy, Quincey Morris, Renfields et bien sûe le fameux chasseur de vampires Abraham Van Helsing. Véritable chef d'oeuvre de la littérature romantique gothique, je ne peux que vous le recommander! :) Le roman, adapté au théâtre par Stoker lui même, n'eut pas un succès immédiat. il écrivit par la suite une courte nouvelle, "L'Invité de Dracula" que beaucoup pensent être en fait un chapitre retiré du Dracula original. Il semble pourtant que Stoker n'ait récupéré de Vlad que le surnom car nul part dans le roman son nom n'est cité et rien n'indique dans les notes de l'auteur qu'il aurait fait des recherches particulières sur le personnage. On sait qu'il a pris connaissance du surnom Dracula à la lecture d'une note de bas de page dans un livre. Seul élément rapprochant Dracula de Vlad, Van Helsing dit que Dracula a du être un prince des balkans ayant gagné renom en combattant contre les Turcs... Un peu vague tout de même...

Au cinéma

  • L'oeuvre fut plusieurs fois adaptée au cinéma, où le rapprochement entre Vlad Tepes et Dracula se fera progressivement jusqu'à ce que les deux personnages soient totalement amalgamés dans les années 70. La première est "Nosferatu" de Murnau en 1922 et reste très fidèle au roman. Klaus Kinski a également incarné ce rôle aux côtés d'Isabelle Adjani (Mina) dans un autre "Nosferatu" très réussi et assez méconnu. Enfin, on est bien obligé de citer le "Bram Stoker's Dracula" de Francis Ford Coppola, qui signe en 1993 un excellentissime film avec entre autres Keanu Reeves (Jonathan Harker), Gary Oldman (Dracula), Winona Ryder (Mina) et Anthony Hopkins (Van Helsing). Ca c'est pour les adapatations les plus fidèles du roman mais le vampire sera également le héros de bien d'autres films.

Galerie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.